LE TABAC EST-IL APHRODISIAQUE ?

LE TABAC EST-IL APHRODISIAQUE ?

Le mot aphrodisiaque signifie : substance augmentant le désir sexuel et par conséquent améliore les capitées sexuelles. Dans certaines phases d’excitation maniaque ou hypomaniaque, on assiste à une exacerbation du désir sexuel et de la fréquence des rapports sexuels. A l’inverse dans la dépression où la plupart des pathologies anxieuses, on retrouve une diminution de la libido.

Enormément de gens sont à la recherche de substances aphrodisiaques pour être performants surtout, par rapport à l’érection. Chez l’homme, pour certains, le nombre de rapports sexuels est le signe de la virilité, de la force, de la supériorité vis-à-vis de la femme et de ses amis, alors que, cette conception peut être, la cause des dysfonctions érectives, et il suffit juste de rétablir, de respecter le cycle physiologique pour que le patient récupère le désir et la libido.

Le patient présentant des structures plus ou moins pathologiques cherche à avoir des rapports sexuels quotidiens ou pluriquotidiens non par désir, mais pour satisfaire leur partenaire par crainte de chercher un autre partenaire.C’est dans ce contexte précis que les laboratoires et les industriels ont cherché à mettre l’accent afin de profiter pour commercialiser leurs produits.

Les laboratoires du viagra ont réussi à faire des bénéfices colossaux et jusqu’à nos jours, on assiste même à de véritables addictions au « viagra ».L’industrie du tabac a aussi utilisé  ces conceptions pour commercialiser et multiplier la vente des cigarettes. On retrouve d’ailleurs toutes sortes de publicité sur les vêtements « fume pour séduire », à la télévision, à la radio, dans les revus et dans les journaux, sur terre et dans le ciel.Je me rappelle, tout petit, récupérer des petites feuilles rejetées par un avion où c’était marqué « Malboro ».L’internet est devenu le lien incontournable et incontrôlable.Le tabac n’a aucune action aphrodisiaque, c’est même un vaso-constricteur pouvant entraîner l’effet inverse. D’autres sociétés ont aussi essayé de commercialiser tous les types de produits

En utilisant le concept aphrodisiaque, il est certain que les conditions psychiques et socio-professionnelles sont les véritables facteurs de la libido et de l’érection. L’épuisement professionnel, le stress, les problèmes financiers, les conflits, les pathologies anxieuses, les dépressions, certaines maladies organiques comme le diabète et certains médicaments affectent négativement le désir sexuel.

Par ailleurs, toutes les drogues toxiques comme : le tabac, l’alcool, le cannabis, l’héroïne, cocaïne, les amphétamines et d’autres substances affectent de façon significative l’excitation sexuelle, et par conséquent, elles ne sont pas des aphrodisiaques comme la plupart des gens le prétendent et surtout les industriels qui essayent de vendre à travers les conceptions complètement erronées.

Je suis psychiatre psychothérapeute qui offre la psychothérapie individuelle pour les enfants, les adolescents et les adultes; les couples et la thérapie familiale; orientation parent; thérapie sexuelle; le soutien de divorce; et la surveillance à d’autres professionnels de la santé mentale et des professionnels en formation.
Je pratique la psychothérapie depuis plus de 30 ans et une expérience de travail avec un large éventail de questions.

0 réponses

Répondre

Rejoignez la discussion
Votre avis nous interesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title="" rel=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>